Facebook Pixel
text.skipToContent text.skipToNavigation

How buying Color Copy can change the world - literally | myMondi Growth Site

Language and country menu

Bonjour, merci d'indiquer votre emplacement

Main navigation mobile

brazil_stage_mobile.jpg

Best practice

Comment acheter Color Copy peut changer le monde – littéralement

Ceci est l’histoire de comment Mondi a investi dans une centrale hydraulique dans le sud du Brésil, pourquoi cela a de l’importance pour toute le monde et comment acheter ne serait-ce qu’une feuille de Color Copy peut changer le monde pour le mieux.
 
Il est une rivière dans le sud du Brésil appelée la rivière Jaguariaíva. Avant de rejoindre la rivière Itarare, qui serpente à travers Sao Paolo, elle courre et approvisionne une région appelée Le Cerrado State Park, une savanne tropical verdoyante couvrant de grandes parties de l’état de Paraná. Mais ce n’est pas tout : les fermiers locaux vivant le long de la rivière Jaguariaíva dépendent de ses eaux afin de maintenir leurs commerces à flots. Quelques seize ans plus tôt, ces fermiers ont pris une autre mesure pour sécuriser leur avenir : organisés en trois coopératives agricoles, ils ont combiné leurs efforts et ont construit une centrale. Bien que la région soit riche en charbon, ils ont décidé de fonctionner à l'énergie hydroélectrique, en exploitant la puissance de la rivière Jaguariaíva et ont créé la centrale de Peisqueiro.
Même si les centrales hydroélectriques peuvent être néfastes pour l'environnement, les fermiers de cette région ont tout intérêt à limiter au maximum la destruction naturelle. De ce fait, la centrale n’est que peu envahissante sur l’écosystème local, mais fournit simultanément de l’énergie aux fermiers de cette région. Alors à quel moment intervenons-nous ? Pour nous, soutenir cette initiative est une part vitale de nos objectifs les plus importants : proposer du papier neutre en CO₂.
 
1097_ClimatePartner_15.jpg

Qu’est-ce que le neutre en CO₂ ?


Toutes les créations utilisent des ressources et utiliser des ressources a un impact sur l’environnement. Nous quantifions cet impact en calculant l’empreinte CO₂ qui, pour faire simple, est la quantité des émissions de CO₂ émises à cause de ces mêmes ressources. Dans nos efforts pour minimiser cette empreinte, nous considérons tous les différents domaines qui pourraient nous permettre de réduire les ressources utilisées.
Ce faisant, nous avons considérablement réduit les émissions de CO₂ dans nos usines à papier. Cela comprend l’initiative telle que la réduction de la consommation d’eau pendant la production, passer des énergies fossiles à la biomasse ou encore prendre des mesures itératives pour utiliser simplement toutes les ressources nécessaires plus efficacement. Et, bien que ces efforts aient eu un impact important sur la réduction de CO₂, une certaine base d'émissions de CO₂ ne peut jamais être sous-estimée.
 
1097_ClimatePartner_17.jpg
C’est là que la centrale de Pesqueiro intervient. Le fait que la centrale soit dirigée par trois coopératives signifie que ce n’est pas motivé par le profit, mais à la place, par le désir d’améliorer les vies de ses membres et tout spécialement les petits fermiers de la région.
Et oui, l’énergie hydraulique vient avec une mise en garde : alors qu’elle est quasiment dépourvue de toute émission, construire des centrales d’énergie hydraulique peut être un processus corrosif pour à la fois pour la communauté et pour la nature. Réinstaller des pans entiers de villages ou modifier le cours d’une rivière, simplement pour faire place à une nouvelle usine.
Dans le cas de Pesqueiro, aucune de ces choses n’est arrivée. Seule une petite portion de la rivière Jaguariaíva a été redirigée et les arbres qui ont dû faire place aux efforts de construction ont été replantés par la suite. Quant à l’éco-système, il a même été amélioré avec le temps : comme les turbines de l’usine ont enrichi l’eau de la rivière en oxygène additionnel, le résultat est une qualité d'eau améliorée en aval, où la réserve de poissons est maintenant aussi saine qu’avant la construction de l’usine.
 
1097_ClimatePartner_11 (1).jpg

En quoi cela est-il mieux?


Aujourd’hui, bien que Pesqueiro soit une centrale hydraulique exemplaire, vous pouvez vous demander comment investir dans une centrale au Brésil a pu avoir un quelconque impact sur une empreinte en CO₂ qui est principalement le résultat d’une production de papier en Europe. C’est une bonne question mais à l’instar de la plupart des bonnes questions, celle-ci offre une réponse simple : Pesqueiro est un projet de protection du climat. Ce n’est pas juste une étiquette flanquée par quelqu’un qui espère que cela soit ainsi, c’est en fait un label donné aux projets qui accomplissent un certain nombre d’objectifs définis par les Nations Unies pour un environnement durable. Sans les investissements dans la centrale en tant que mécanisme de compensation des émissions CO₂, la production et la maintenance de l’usine n’auraient pas été possibles.
 
1097_ClimatePartner_07 (1).jpg
Si cela n’a toujours pas de sens, regardez-le sous cette angle : Pesqueiro épargne environ 20.000 tonnes d’émissions en CO₂ par an, car étant donné le mélange actuel de puissance électrique produit au Brésil, 20.000 tonnes de CO₂ seraient relâchés dans l’air.
Investir dans cette usine est de ce fait, comme investir dans un air plus propre, tout en compensant la quantité de CO₂ libérée dans l’air lors de la production de notre papier. Le résultat : du papier neutre en CO₂.
Pour nous assurer que notre investissement est utilisé à bon escient, nous nous sommes associés avec une organisation appelée ClimatePartner, qui a des décennies d’expérience dans les projets de protection du climat comme l’usine Pesqueiro.
 
1097_ClimatePartner_06.jpg

Un projet de climat à mi-chemin à travers le globe


Au premier abord, il pourrait paraître contre-intuitif de compenser les émissions de CO₂ de la production en Europe, en investissant dans une petite centrale hydraulique dans le sud du Brésil. Au deuxième abord, le bénéfice est évident : aucun homme n’est une île et quand il s’agit de climat, aucun pays n’est une île non plus. Nous sommes tous dépendants de la même planète, nous sommes tous dépendants des forêts qui assainissent notre air, nous sommes tous dépendants de l’atmosphère qui nous permet de respirer dix, vingt, cinquante, des centaines d’années à partir de maintenant. Que ce soient des cheminées propulsant du CO₂ dans l’air quelque part au Brésil ou des cheminées faisant la même chose en Europe, le résultat est le même : économisez 20.000 tonnes de CO₂, peu importe où vous vous trouvez et vous aurez impacté toute la planète.

Et nous sommes heureux qu’avec chaque ramette de notre Color Copy neutre en CO₂ vendue, nous contribuons à un monde meilleur.
 

Regardez la vidéo pour en savoir encore plus

 

Ecoutez le podcast

Nous avons enregistré un épisode pour notre Podcast Impression et Papier avec le fondateur et CEO de ClimatePartner Moritz Lehmkuhl (en allemand). Ecoutez-le ici (ou souscrivez à notre podcast juste ici).
 
Contact

Nous aimerions de vos nouvelles!

Nous sommes là pour vous aider. Que vous ayez une question sur nos papiers ou que vous souhaitiez commander un échantillon spécifique.Notre équipese fera un plaisir de vous aider. Envoyez-nous un e-mail ou appelez-nous au: +43 1 79013-4990
Aperçu des articles

Aller au chapitre